Temps perdu - Henri Piccot, peintre


Temps perdu


▶︎ play

Piccot, Henri (1899-1972) Issu d'une famille originaire de Savoie, devenue bourgeoise de Renan, il naît le 26 janvier 1899 à Londres, où la vie avait conduit ses parents. A l'âge de six ans, la famille est de retour en Suisse. P. fréquente les écoles primaire et secondaire de Tavannes puis le Technicum de Bienne en section Arts plastiques (1914-1915) et l'Ecole d'Art de La Chaux-de-Fonds (1915-1919). Grâce à l'aide d'un mécène, collectionneur d'art de Cerlier, il peut ensuite passé une année à Munich pour poursuivre sa formation par un apprentissage de graveur au burin (1921-1922). En 1924, il s'installe à Paris. Il s'adonne à la peinture, surtout à l'aquarelle et au pastel. Il expose plusieurs fois au Salon des Indépendants (1925 et 1928), au Salon des Echanges (1934) et dans diverses galeries de Paris. Dans le Jura, il exposa à Delémont (1922), à St-Imier et à La Chaux-de-Fonds (1924 et 1925). De 1927 à 1930, il poursuit des recherches dans la bijouterie, efforts couronnés de succès puisqu'il s'imposa comme premier créateur dans la maison Janesich, connue à Paris comme un établissement réputé. Il a créé des bijoux pour le prince de Monaco, et des nouveautés dans le domaine de la mode pour la cour royale d'Angleterre et la haute société parisienne.

Emma Chatelain, 2/11/2005, Dernière modification: 5/02/2007, Bibliographie: Gustave Amweg: Les Arts dans le Jura bernois et à Bienne, tome 1, Porrentruy, 1937, pp. 378-379/486-487

https://diju.ch/f/notices/detail/2384

arrow black sm

2015 © galerie9.com